L’histoire du stylo

L’écriture est un art intemporel, et son principal outil est le stylo. Il s’agit d’un des rares objets qui traverse les âges, les cultures, et toutes les populations. Objet noble, au pouvoir prodigieux, le stylo se décline dans un nombre incalculable de formes et d’utilisations qui ont façonné notre manière d’écrire aujourd’hui. Mais quelles sont les origines du stylo ? Comment est-il apparu ? Le magasin, spécialiste de l’écriture, Aux Trois Archers vous invite à découvrir l’histoire du stylo, sa création et ses évolutions, qui lui ont permis de devenir l’instrument d’écriture que l’outil connaît maintenant.

Quand le stylo a-t-il été inventé ?

Depuis la naissance de l’écriture, les techniques pour écrire ont bien évolué. La calame est le premier instrument d’écriture rappelant fortement les modèles de stylos que nous connaissons aujourd’hui. Il font leur apparition en Égypte Antique et permettent, une fois trempés dans l’encre, d’écrire sur papyrus. Se succèdent ensuite les plumes d’oiseau à partir du VIe siècle et les plumes en acier au XIXe, très similaires au stylo plume modernes. Le stylo bille n’arrivera que bien plus tard.

Quels sont les différents types de stylo ?

Chaque modèle de stylo présente ses propres caractéristiques, qui conviennent chacune à une utilisation et une méthode d’écriture particulière. Chaque type est le témoin d’une époque et porte en lui les avancées technologiques de son temps.

Le stylo plume

Le système de fonctionnement d’un stylo plume prend en compte tous les éléments qui le constituent :

  • le capuchon, qui assure la protection de l’embout du stylo ;
  • le conduit, qui est relié à la plume et assure un écoulement homogène de l’encre ;
  • le corps, qui assure le maintient du stylo plume en main ;
  • la plume, faite en acier ou en or, qui permet l’écriture à proprement parler.

L’élément le plus technique du stylo plume est l’œil, car il favorise le système de capillarité entre le réservoir à encre du stylo et le papier, en laissant passer l’air dans le conduit.
C’est l’outil le plus pratique sur le marché, car c’est lui le plus simple à recharger. Il existe plusieurs façons de remettre de l’encre dans un stylo plume :

  • en emboitant l’encre dans le stylo plume
  • avec l’utilisation de petites cartouches d’encre
  • en en utilisant un convertisseur que l’on remplit d’encre
  • ou en remplissant une cartouche vide au moyen d’une seringue

Le stylo bille

Appelé aussi antonomase bic, le stylo bille possède, à l’origine, un format très similaire à un crayon. Son réservoir interne est rempli d’encre visqueuse, qui permet l’écriture grâce à un système de friction sur le papier. La bille, située au bout de sa pointe, roule sur elle-même pour laisser l’encre s’étaler sur le papier. C’est à cette bille qu’il doit son nom. Grâce à un séchage quasi-immédiat de son encre, le stylo à bille est le modèle le plus facile d’utilisation.

Le stylo roller

À mi-chemin entre le stylo bille et le stylo-plume, le stylo roller offre un confort d’utilisation incomparable. Pas besoin d’insister sur la pression pour obtenir un rendu de qualité. C’est pour cette même raison que le stylo roller est réputé pour être durable dans le temps. Certains modèles de roller sont si confortables qu’ils semblent s’apparenter à des feutres, là ou d’autres ressemblent à s’y méprendre à l’écriture d’un stylo plume.

Qui a inventé le stylo à bille ?

On retrouve l’origine du système de stylo à bille en 1888, par l’inventeur américain John J. Loud. Cependant, c’est en 1919 que le français Pasquis présente le stylo bille au célèbre concours Lépine. Le modèle qu’il y présente, remportera le premier prix, mais n’est qu’une ébauche de ce que sera le stylo bille tel que nous le connaissons aujourd’hui. On doit son amélioration aux frères Biro qui développent en 1938 un stylo dont la bille, située à sa pointe, permet de coucher l’encre sur le papier. Ils en déposent le brevet et c’est donc aux frères Biro que l’on accorde l’invention du stylo bille.

Qui a inventé le stylo plume ?

Difficile de répondre puisque le stylo plume n’a pas réellement d’inventeur. Il est le produit final d’un long processus de développement de techniques. On retrace le dépôt d’un brevet esquissant le système de fonctionnement du stylo plume le 25 mai 1827 à Paris, par un inventeur Roumain, du nom de Petrache Poenaru. À l’époque, on parle de plume portable.

Plus tard, c’est à Lewis Edson Waterman que l’on doit l’invention du réservoir à encre, qui marque réellement la naissance du stylo plume moderne. Pour la première fois dans l’histoire, ce dernier a l’idée de se servir de la capillarité pour solutionner le problème d’écoulement trop important de l’encre.

Qu’est-ce qu’un stylo roller ?

Le but même de sa création est d’allier la simplicité d’utilisation d’un stylo bille avec le confort et la qualité d’un stylo plume. Créé en 1967, c’est le type de stylo disponible sur le marché le plus abouti et le plus récent. La particularité des stylos roller est leur encre : ils peuvent recevoir des encres visqueuses, mais aussi des encres sous forme de gel, ou à base d’eau. Ces deux dernières encres offrent une fluidité totale de l’écriture, mais également une plus large gamme de couleurs que les stylos billes.

Les principales marques de stylo

Certaines marques ont fortement influencé le développement des instruments d’écritures et plus précisément des stylos. Chacune a apporté son lot d’innovations techniques et de révolutions dans le design.

S.t Dupont

La marque S.T Dupont apporte au monde des instruments d’écriture une révolution dans leur design. Le but est de transformer les stylos en objets de luxe. C’est grâce à Jackie Kennedy qu’en 1973, la marque décide de se lancer dans la création de stylos. La première dame américaine de l’époque possède alors un briquet de la marque qu’elle affectionne, et demande aux artisans de S.T Dupont de lui créer un stylo assorti. Ainsi, apparaît le premier stylo à bille de luxe. Par la suite, la marque mettra un point d’orgue à proposer, tout au long de son existence, des designs prestigieux, avec l’utilisation de matières précieuses.

Montblanc

La nouveauté apportée par Montblanc en 1906, est l’invention d’un stylo à système d’encre rechargeable intégré. Cette petite révolution sera la porte d’entrée de la marque sur le marché des instruments d’écriture d’exception. À partir de ce moment, Montblanc cherchera à styliser au maximum ses stylos. La gravure du logo, représentant un sommet enneigé, sera leur signature. Il décorera l’ensemble de leurs modèles, dans le but de faire de chaque stylo Montblanc, un objet d’art à part entière.

Caran d’Ache

À l’origine, la marque Caran d’Ache propose des crayons et porte-mines de très haute qualité. Mais, en 1953, la Maison Suisse propose son premier modèle de stylo à bille. Dans la même veine que ses modèles de crayon, les stylos Caran d’Ache proposent une solidité remarquable, due à l’utilisation de matériaux hautement résistants. Ce savoir-faire, en fait encore aujourd’hui, l’une des marques les plus influentes sur le marché du stylo bille de luxe.

Trouvez le stylo qui vous correspond en parcourant la boutique en ligne Aux Trois Archers. Toutes les marques sont disponibles et les modèles les prestigieux vous y attendent.